policier·thriller

Chambre 507, J.C Hutchins et Jordan Weisman

Titre : Chambre 507          Auteurs : J.C. Hutchins et Jordan Weisman          Édition : Pocket          Genre : Policier / Thriller          Nombre de pages : 407 pages.
4_iZHt-S

Bienvenue au Brink.
Installé dans les profondeurs d’une vieille mine new-yorkaise, l’hôpital de Brinkvale accueille les criminels les plus déments – trop dangereux pour l’asile, trop déséquilibrés pour la prison, en un mot : irrécupérables.
Jeune thérapeute aux méthodes hétérodoxes, Zach Taylor peut en témoigner. Chargé de déterminer si le nouveau pensionnaire de la chambre 507, suspecté de douze homicides, est apte à être jugé, ce sont toutes ces certitudes qui vacillent soudain. Car malgré sa cécité, Martin Grace semble capable de percer à jour ses peurs les plus enfouies …
De les reveiller ….
Et de les déchaîner.

Après avoir lu le résumé, je n’ai pas hésité trop longtemps avant de l’acheter. Et bien, j’aurai du, quelle déception !

Pourtant au départ, l’histoire paraissait prometteuse et originale avec notamment deux personnages à priori intéressants :  un présumé tueur, aveugle de surcroit, accusé d’avoir commis de nombreux meurtres qui aurait également de nombreuses prémonitions et un jeune thérapeute qui communique avec ses patients à travers l’art, qui au début m’a conquise. Après plusieurs rencontres entre nos deux personnages, Zach notre thérapeute va faire le lien entre une enquête criminelle et un événement tragique de sa vie personnelle.

Qu’est ce que je reproche à ce livre ? Tout d’abord,  c’est long à démarrer (enfin, si je peux dire que ça démarre un jour …), nous rencontrons Martin Grace le présumé tueur aveugle qui est pour moi le personnage le plus intéressant que très tardivement, environ à un quart du livre. J’ai également trouvé que l’analyse psychologique des personnages et notamment de Martin n’était pas assez approfondie, c’est resté trop superficiel à mon goût.L’histoire décrite dans la quatrième de couverture n’est pas l’intrigue principale du livre et c’est bien dommage : Je n’ai pas accroché à l’histoire personnelle et au secret de famille de notre thérapeute Zach qui occupe beaucoup de place dans le livre et qui nous laisse avec des questions  restées sans réponse : qui est l’assassin de sa mère et pourquoi a-t-il fait cela ? Sans parler de cette fin qui est pour moi totalement brouillonne et sans aucun intérêt qui retombe comme un soufflet.

D’ordinaire j’ai plutôt tendance à voir les bons côtés d’un livre plutôt que ces défauts, mais là … Malgré un début prometteur j’ai été plus que déçue de cette lecture, j’ai même eu du mal à le finir. J’ai trouvé le rythme lent avec beaucoup d’incohérences et le côté « fantastique » avec les prémonitions de Martin ne m’a pas convaincu.
J’attendais avec ce livre de ressentir des sensations fortes, mais malheureusement il n’a pas répondu à ma demande.
Point positif : je l’ai acheté en poche et j’ai fais des économies.

Ma note pour ce livre : 2/5.

(N’hésitez pas à me dire vos impressions si vous avez également lu ce livre, je serais heureuse d’avoir d’autres avis!)

3 réflexions au sujet de « Chambre 507, J.C Hutchins et Jordan Weisman »

  1. Coucou 🙂
    Pareil que toi j’ai été vraiment déçue de ce bouquin ! Je l’avais acheté en grand format je me souviens, j’avais été attirée par le résumé et enfet… gros bide, j’ai pas du tout été receptive mdrr

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s