Autobiographie·Témoignage

Journal d’Anne Frank, Anne Frank

Titre : Journal          Auteur : Anne Frank          Édition : Le livre de poche          Genre : Autobiographie / Témoignage          Nombre de pages : 358 pages.

a

En 1942, la jeune Anne Frank a 13 ans. Elle vit heureuse à Amsterdam avec sa soeur Margot et ses parents malgré la guerre. En juillet, ils s’installent clandestinement dans « l’Annexe » de l’immeuble du 263, Prinsenchracht. En 1944, ils sont arrêtés sur dénonciation. Anne est déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen, où elle meurt du typhus au début de 1945, peu après sa sœur.
Son journal, qu’elle a tenu du 12 juin 1942 au 1er aout 1944, est un des témoignages les plus bouleversants qui nous soient parvenus sur la vie quotidienne d’une famille juive sous le joug nazi.
Depuis près de soixante-dix ans, la voix de cette jeune fille pleine d’espoir hante des millions de lecteurs dans le monde entier.

Je me rappelle avoir lu ce livre au collège et, en tombant dessus dans les allées du Furet j’ai décidé de le relire. Je pense qu’il est essentiel pour tout le monde d’avoir lu au moins une fois dans sa vie ce livre racontant le quotidien pendant plus de deux ans de cette jeune adolescente juive brisée par la Seconde Guerre Mondiale.

J’étais jeune lorsque je l’ai lu, et à l’époque je suis peut être passée à côté de beaucoup de choses mais, en le relisant dernièrement je me suis rendue compte et je suis restée sur le cul devant la maturité de cette jeune adolescente (au début elle n’a que 11 ans). Elle est tout à fait lucide vis à vis de la situation dans laquelle elle se trouve.

Dans ce journal intime qui devient son meilleur ami qu’elle appellera « Kitty », elle raconte son quotidien à Amsterdam avec ses parents et sa sœur  rejoints plus tard par d’autres personnages dans le même cas qu’eux. Elle raconte également les moyens mis en œuvre afin de ne pas se faire repérer par la Milice et la Gestapo à l’intérieur de cet immeuble, ses conditions de vie, la vie à l’extérieur et les désaccords et les disputes qu’elle a avec les autres membres. Elle dit tout cela avec ses propres mots, les mots d’une adolescente comme nous qui rend ce livre très compréhensible mais avec un vocabulaire parfois soutenu : on voyait que c’était une bonne élève à l’école. Grâce à ce langage tout le monde peut lire ce livre, jeune comme moins jeune.
Plus j’avançais dans ma lecture, plus je me sentais en immersion : j’avais l’impression d’être avec Anne, de devoir faire attention, d’être un juif en immersion.
Mais malgré ce contexte particulièrement dur, elle nous fait part ici également de problème d’adolescente de son âge comme par exemple l’amour : Ici la relation qu’elle à avec Peter Van Daan est très mignonne et très jolie.

Ce livre est un très beau témoignage sur sa vie et sur la Seconde Guerre Mondiale, très touchant qui fait parti de notre patrimoine et nous apprend de nombreuses choses sur ce que les juifs ont subits. C’est une partie de notre histoire que je vous encourage vivement à lire. Malgré le fait que nous connaissons la fin avant d’avoir entamé le livre j’ai espéré, espéré qu’elle s’en sorte … De nombreuses vies sacrifiées par la bêtise humaine.

Elle rêvait de devenir écrivain et, sans le savoir, son rêve est devenu réalité.

Ma note pour ce livre : 4/5.

(N’hésitez pas à me dire vos impressions si vous avez également lu ce livre, je serais heureuse d’avoir d’autres avis!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s