Horreur·Recueil de nouvelles

Nuit noire étoiles mortes, Stephen King

Titre : Nuit noire étoiles mortes          Auteur : Stephen King          Edition : le livre de poche          Genre : Recueil de nouvelles / Horreur          Nombre de pages : 617 pages.

ACmlct-S

1922 : un fermier du Nebraska confesse qu’il a assassiné son épouse, avec l’aide de son fils de 14 ans.
Grand chauffeur : une femme écrivain, violée et laissée pour morte au bord d’une route, décide de se venger elle-même.
Extension claire : un cancéreux en phase terminale passe un pacte avec un vendeur diabolique, afin d’obtenir un supplément de vie.
Bon ménage : une femme découvre qu’elle vit depuis vingt ans avec un serial killer.
Quatre nouvelles puissantes et dérangeantes, quatre personnages confrontés à des situations extrêmes qui vont les faire basculer du côté obscur, plus une nouvelle inédite vraiment inquiétante…

Ma maman connait mon amour pour Stephen King c’est pour cela qu’elle à décidé pour Noël de m’offrir ce recueil de nouvelles que j’espérais être terrifiantes et, dans l’ensemble j’ai bien aimé ce livre et je vais vous dire pourquoi :

J’ai bien aimé 1922 la première nouvelle et également la plus longue du livre (environ 220 pages, presque un petit roman). Certes il y a quand même des longueurs mais globalement j’ai bien aimé. Je pense que c’est la nouvelle qui fait le plus « horreur », c’est celle qui a les détails les plus précis, durs et glauques. King arrive parfaitement à nous faire revivre l’ambiance des années 20. Glauque serait bien l’adjectif général pour décrire cette histoire : le père demande quand même à son propre fils de l’aider à tuer sa mère ! Petit bémol pour ma part,  Je n’ai pas été fan de la petite touche fantastique dans la scène finale …
Bref une histoire triste, dérangeante à ne pas manquer ! 3,5/5

La deuxième nouvelle, Grand Chauffeur m’a particulièrement plu. Déjà le pitch écrivaine / viol / vengeance me tentait bien, certes ce n’est pas innovant mais j’ai adoré. Stephen King à le don pour mettre en scène des situations particulièrement réalistes, et ici c’est le cas. On arrive parfaitement à s’identifier à elle et à se mettre à sa place : qu’aurions nous fait ? peut on lui en vouloir de vouloir se venger ? Elle a vraiment une force de caractère remarquable ! J’ai également aimé le fait de rentrer dans la tête de Tess, de voir les conversations qu’elle se fait à elle-même à travers son chat, un chien , les personnes mortes …
Bref j’ai été totalement conquise par l’histoire très bien construite. 4/5

Extension claire : Nouvelle plutôt courte elle ne fait qu’une cinquantaine de page, il est difficile d’en parler sans vous spoiler, c’est pour cela que je ne vais pas m’étendre sur le sujet. Que dire si ce n’est qu’elle contient beaucoup de cynisme et qu’elle montre qu’un homme est prêt à tout pour avoir une vie meilleure, quitte à faire un pacte avec le diable. Petit bémol : je suis restée un peu sur ma faim …
C’est la nouvelle qui m’a le moins plu même si elle reste tout de même sympathique. 2,5/5

Bon Ménage est quant à elle ma nouvelle préférée de ce recueil, je trouve que c’est celle qui a la meilleure construction au niveau de l’intrigue. Pendant ma lecture je me posais constamment la question : Qu’est ce que j’aurais fait à sa place ? Comme il le dit dans sa postface c’est ce qu’il cherche à nous faire ressentir : comment aurait-on réagit à leur place ? Car Darcy découvre par hasard que son mari est un tueur en série adepte du bondage … Dérangeant  vous avez dit ? Ce que le King cherche ici à nous faire remarquer c’est que nous ne connaissons jamais totalement une personne. Comment cela va se finir ? Surprise …
Si j’avais un tout petit bémol à mettre c’est que j’aurais aimé en savoir un peu plus sur le mari et les meurtres. Mais sinon c’était un régal  : 4/5.

Concernant la nouvelle inédite « A la dure » elle est vraiment très courte :à peine un peu plus de 20 pages mais sympathique pour finir ce livre. Il n’y a pas grand chose à dire sous peine de vous spoiler si ce n’est que c’est l’histoire d’un homme complétement déconnecté de la réalité. 3/5

Dans l’ensemble un bouquin qui m’a beaucoup plu et pourtant je ne suis pas fan des recueils de nouvelles, je préfère généralement un bon vieux bouquin bien construit où l’auteur pose les bases quitte à prendre son temps. Malgré cela j’ai aimé la noirceur de chaque nouvelle où le crime, la vengeance et la culpabilité sont de rigueur. Une nouvelle fois King à su me convaincre et ne m’a pas déçu : c’est décidément mon auteur préféré !

Ma note pour ce livre : 4/5.

(N’hésitez pas à me dire vos impressions si vous avez également lu ce livre, je serais heureuse d’avoir d’autres avis!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s