Fantastique

Dead Zone, Stephen King

Titre : Dead Zone          Auteur : Stephen King          Édition : Le livre de poche          Genre : Fantastique          Nombre de pages : 501 pages.

TmDpVtTj.jpg

Greg Stillson, candidat à la Maison Blanche, est un fou criminel, grand admirateur de Hitler et d’autres maniaques de l’extermination. Quand il sera élu, ce sera  l’Apocalypse.
Un seul homme le sait, John Smith, car il est doué d’un étrange pouvoir qui lui attire pas mal d’ennuis : il devine l’avenir. Il n’y a rien de réjouissant à cela. Il peut prévoir les accidents, les catastrophes, les hécatombes.
On ne le croit pas, ou alors on le croit trop. John Smith n’a encore rien dit de ses prémonitions.
Pourtant, le candidat à la présidence des États-Unis est un dément. Que fera John Smith pour son pays ?

En tant que grande fan de King, je me suis mis en tête de lire tous ses livres… Je ne sais pas pourquoi, mais à la base j’avais acheté ce livre pour la couverture que j’avais plutôt bien aimé. L’histoire, avec ce fou fan d’Hitler m’avait également séduite mais je ne sais pas pourquoi je ne le sentais pas plus que ça : j’aurais dû m’écouter car c’est un des Stephen King que j’ai le moins apprécié, mais ce n’est pas pour autant que je n’ai pas passé un bon moment tout de même.

Que dire ? Ici pas de possession, pas de monstre, pas d’horreur juste du fantastique à travers les visions de notre héros  John Smith, qui, après avoir reçu un coup sur la tête lorsqu’il était jeune peut voir le futur des personnes qu’il touche.
Or, moi ce que j’aime en général et  particulièrement chez King, c’est l’horreur et la peur que ces romans me procurent. Ici il a plus misé sur les sentiments et ce n’est pas mauvais c’est vrai je l’avoue.
Je me suis posée une question pendant une bonne partie du livre : Quand l’histoire va-t-elle commercer ?? Parce que j’ai trouvé ça très looooooong à démarrer.
Par contre le gros point positif de ce livre à mon sens c’est la fin. Elle est plus que réussie et m’a totalement convaincue, la chute est très bien menée et à la fin du livre en lisant les dernières lignes, un sourire s’est dessiné sur mes lèvres.
En résumé, j’ai eu l’impression d’avoir été induite en erreur après avoir lu la quatrième de couverture, clairement : il s’agit davantage de la reconstruction d’un homme qui essaye de vivre du mieux qu’il peut avec le don qu’il a.

Au niveau des personnages, j’ai bien aimé le personnage de Johnny auquel je me suis attachée : au début il se sert de son « don » pour deviner les numéros à la roulette lors d’une fête foraine, rien de bien méchant. Mais après son accident et ses quatre ans de coma, cela va prendre plus d’ampleur et à cause de cela il ne va pas se faire que des amis …
Le père de Johnny est également très attachant et je l’ai tout autant apprécié que son fils.
Par contre je suis déçue que le personnage de Greg Stillson ne soit pas plus présent et plus développé car il avait pour moi un fort potentiel pour faire un méchant encore plus détestable qu’il n’est déjà et je crois que c’est ce qui m’a le plus déçu dans ce roman même si je sais que ce personnage n’est pas censé être le point principal de l’œuvre.

Pour résumer, j’ai clairement été déçu de ce livre que j’ai trouvé très long à démarrer. Je ne dis pas qu’il est mauvais car je ne suis personne pour dire cela, juste que je ne m’attendais pas à ça et que ça ne correspondait pas à mes attentes : j’ai uniquement apprécié les 50 dernières pages où l’action est davantage présente.
Mais je dois avouer que ce livre se lit très vite, c’est fluide et bien écrit. La quatrième de couverture ne reflète pas  la totalité du livre mais uniquement la fin. Je pense néanmoins que si je n’avais pas lu cette quatrième de couverture, j’aurais peut-être davantage apprécié ce roman.
Dans la même lignée je  vais me laisser tenter par 22/11/63, en espérant être davantage emballée !

Ma note pour ce livre : 2,5/5.

(N’hésitez pas à me dire vos impressions si vous avez également lu ce livre, je serais heureuse d’avoir d’autres avis!)

Une réflexion au sujet de « Dead Zone, Stephen King »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s