Horreur·Science-fiction

Cellulaire, Stephen King

Titre : Cellulaire          Auteur : Stephen King          Édition : Le livre de Poche         Genre : Horreur          Nombre de pages : 544 pages.

cellulire

Le monde civilisé ne disparaît pas dans un bruit de tonnerre ou un gémissement. Il finit sur un simple appel de votre portable. On se souviendra de ce qui est arrivé un bel après-midi de 1er octobre, comme de ‘La Pulsation’. Un signal envoyé à tous les portables qui transformera leurs utilisateurs en quelque chose de… comment dire ?, pas tout à fait humain. Sauvage, meurtrier, d’une violence aveugle et déchaînée. Acte terroriste ? Canular cybernétique devenu incontrôlable ? Peu importe aux rescapés de cette attaque technologique. Ce qui leur importe avant tout, c’est de s’en sortir.

C’est bien simple, il y a deux choses auxquelles je suis accro : les zombies (que se soit au cinéma ou dans la littérature) et mon (ô précieux) téléphone. Autant vous dire qu’après avoir lu la quatrième de couverture de ce King, j’étais emballée !
J’ai déjà lu pas mal de King et malheureusement je ne placerai pas celui là dans mon top 5 …

Pourtant dès le premières pages ça partait plutôt bien pour moi : on est directement plongé dans un univers apocalyptique sans temps morts, et nous vivons grâce à des descriptions assez cinématographiques le chaos dans lequel le monde et nos héros semblent sombrer.
Malheureusement après tout s’essouffle pendant au moins 200/220 pages avant au final que l’action reprenne (et encore King m’avait deja perdu).
Clay avec l’aide d’un petit groupe de survivants est déterminé à retrouver sa femme et son fils et doit parcourir pour cela les 200 km qui l’emmènera à Kent Pond (je ne savais pas que 200 km pouvaient être aussi long en littérature …). Durant leur périple nos héros vont petit à petit découvrir la façon d’être et d’agir des personnes contaminées en les observant et je n’avais qu’une envie : connaitre le pourquoi du comment : qu’est ce que ‘l’impulsion’ ? Comment cela est-il arrivé ? Je n’aurais pourtant pas de réponses à mes questions.
King m’a perdu après un peu plus de la moitié du bouquin, mais je ne me décourage pas et je continue ma lecture … Ce n’est pas la fin qui va remonter le niveau de ce livre : j’ai trouvé qu’elle a vite été expédiée, je déteste les histoires où nous restons sur notre faim et c’est clairement le sentiment que j’ai ressenti !

Au niveau des personnages, j’ai réussi malgré tout à m’attacher a Clay, Tom et Ardai mais sans plus, même à ce niveau King m’a habitué à mieux …
Par contre le personnage d’Alice avec sa chaussure de bébé m’a clairement gonflé SPOILERS quand elle est morte je me suis dis une chose : bon débarras !
Mais la chose à laquelle j’ai le moins adhéré et que je regrette d’autant plus, c’est vraiment ces pseudo « zombies » mais qui sont tout de même humains  avec un zeste d’extra-terrestre … C’est trop pour moi je n’ai pas accroché du tout.

L’idée de départ était bonne, mais la période dans laquelle King a écrit ce livre n’est pas sa meilleure … Je m’attendais à vivre une aventure rythmée et effrayante et au final je n’ai pas ressenti cela : excepté le début du roman je me suis vraiment ennuyée, et je n’ai pas accroché à ces « zombies ».  Dommage. Il y a pourtant quelque chose qui m’a poussé a continuer de lire, ce que j’ai fait sans pour autant apprécier …
Au sujet de l’adaptation cinématographique il y avait un casting de choix  : Le duo d’acteurs John Cusack/Samuel L. Jackson réunis prés de dix ans après « La Chambre 1408 », moi ça me vendait du rêve …  Je l’ai trouvé sympathique mais sans plus, à regarder si vous n’avez rien de bien passionnant à faire de votre journée.

Ma note pour ce livre : 2/5
(N’hésitez pas à me dire vos impressions si vous avez également lu ce livre, je serais heureuse d’avoir d’autres avis!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s