Fantastique·Pièce de théâtre

Harry Potter et l’enfant maudit, Jack Thorne et John Tiffany

Titre : Harry Potter et l’enfant maudit          Auteur : Jack Thorne          Édition : Gallimard Jeunesse          Genre : Pièce de théâtre          Nombre de pages : 360 pages.

hp

LA HUITIÈME HISTOIRE .
DIX-NEUF ANS PLUS TARD.

Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il travaille au cœur des secrets du ministère de la Magie. Marié et père de trois enfants, Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, tandis que son fils Albus affronte le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu.
Quand passé et présent s’entremêlent dangereusement, père et fils se retrouve face à une dure vérité : les ténèbres reviennent parfois des endroits les plus inattendus.

Bonjour à tous!
C’est vrai qu’en ce moment je ne suis plus trop présente sur le blog mais ce n’est pas par plaisir mais uniquement par manque de temps (merci la fac! ).
Mais me voilà de retour pour vous parler d’Harry Potter et l’enfant maudit. Bon d’accord ce n’est pas officiellement une suite d’Harry Potter mais ça m’est égal, j’étais nostalgique et j’avais tellement envie de retrouver mes héros préférés, 5 ans après la sortie du dernier film que je me suis littéralement jetée dessus à sa sortie française.

Je ne vais pas le cacher, j’avais un petit (ou plutôt un GROS) à priori sur la forme, je n’ai jamais été une grande fan de lecture de pièce de théâtre, la faute surement à mes années lycée. Ici bonne nouvelle c’est passé comme une lettre à la poste :  c’est assez court, ça se lit très facilement et  l’histoire est compréhensible donc ça s’engageait bien, mais je fais tout de même partie de ceux qui pensent qu’une pièce de théâtre ça se joue, ça ne se lit pas!

Mais le contenu et l’histoire en elle-même qu’est ce que ça donne ?
Je suis assez partagée ; d’un côté j’ai été plus qu’heureuse de retrouver les héros qui ont bercés ma jeunesse,  mais d’un autre côté ce n’est clairement pas la plume de J.K Rowling, ça se voit. Je ne suis pas parvenue à me replonger totalement dans l’univers qu’elle avait su créer au fil des années, il n’est que survolé à mon sens.
Jack Thorne à décidé de reprendre les grandes lignes des fan-fictions les plus appréciées des fans : on retrouve un Harry adulte qui a du mal dans son rôle de père avec Albus, son second fils et également celui de ses enfants qui lui ressemble le plus. La relation Scorpius/Rose reprend la romance de leur parents tant espérée : Hermione et Drago (perso Hermione était clairement faite pour finir avec Ron!), Voldemort à ici une descendance, Albus va à Serpentard …
Au niveau de l’intrigue, en spoilant le moins possible j’ai trouvé que tout miser sur un retourneur de temps et sur le retour de Cédric Diggory c’était bof bof.
J’ai trouvé que parfois il y a quelques facilités concernant le scénario, que certaines questions sont restées sans réponses et qu’il y avait beaucoup d’incohérences, trop de retours dans le temps tue le retour dans le temps j’ai envie de dire!

Au niveau des personnages, gros sourire aux lèvres quand j’ai retrouvé les personnages originaux que j’aime tellement:  Harry , Ron et Hermione, Drago , Ginny, Neville… Mais j’ai vite déchanté : c’est quoi de ces psychologies en carton ? Où sont passés les Harry, Ron, Hermione que nous connaissions ?
Pour les nouveaux personnages, durant toute ma lecture je n’avais qu’une envie : mettre des claques à Albus, ce garçon m’a irrité au plus haut point ! Mais j’ai tout de même apprécié la relation qu’il a avec son meilleur ami Scorpius.
En ce qui concerne Delphi, la fille cachée de Voldemort et Bellatrix (déjà WHAT ?) j’ai trouvé que le personnage n’était pas assez développé, dommage car elle aurait pu être un point fort du livre.
Pour moi le point fort du livre c’est Scorpius le fils de Drago qui est tellement sympa, mignon, loyal, drôle en total contradiction avec le personnage de son père à ses débuts. Pour moi il est nettement plus intéressant qu’Albus et prend parfois le dessus sur lui.

Pour résumer, il y a du bon et (surtout) du moins bon. Je ne pense pas que l’on peut qualifier cette nouvelle aventure comme « le huitième tome d’Harry Potter » mais plutôt comme un hommage de la part de fans. J’ai été heureuse de le lire, de retrouver les personnages de mon enfance mais ça ne casse pas trois pattes à un canard. Mais au contraire je pense que la pièce de théâtre doit être excellente et bien mise en scène.

Ma note pour ce livre : 2/5
(N’hésitez pas à me dire vos impressions si vous avez également lu ce livre, je serais heureuse d’avoir d’autres avis!)

2 réflexions au sujet de « Harry Potter et l’enfant maudit, Jack Thorne et John Tiffany »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s